Pour un modèle économique renouvelé

Projet stratégique 2024 et Plus

Pour un modèle
économique renouvelé

“Faire plus avec moins”

Faire plus avec moins. Faire feu de tout bois pour redonner à la FFH une marge de manœuvre financière permettant notamment la poursuite du plan AMBITION HOCKEY 2024 et du projet stratégique fédéral proposé par la liste « Rassemblés. 2024 et plus ». 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Nos challenges
  • Augmenter le budget de la fédération de 2.2 à 2.5 M€ hors grands événements.
  • Tendre vers un rééquilibrage du budget : 40% licences | 40% subventions | 20% autres (sponsoring, recettes de formation, etc.) .
  • Diversifier nos sources de revenus en :
    • développant le sponsoring,
    • collectant la taxe d’apprentissage,
    • dynamisant la prise de licences : objectif 1 000 licences de plus par an.
  • Favoriser le développement du hockey en salle.
Nos propositions
Réagir en toute transparence financière
  • Demande d’un « audit flash » piloté par le Ministères des sports.
  • Adoption d’une politique financière stricte mais ambitieuse en renforçant notre contrôle de gestion afin de générer des économies sur les dépenses inutiles.
  • Instauration d’un suivi budgétaire mensuel.
  • Transparence du Bureau sur les éléments budgétaires, à l’intention des membres du CD et aux membres de la commission financière, suffisamment à l’avance pour bien préparer les Comités Directeur, poser des questions et suggérer des améliorations.
  • Négociation d’une marge de manœuvre financière pérenne avec l’A.N.S. pour obtenir un soutien exceptionnel sur 3 ans.
Mettre en place une organisation financière irréprochable
  • Réorganisation et renforcement de la Direction Administrative et Financière de la FFH.
  • La Direction administrative et financière de la FFH sera renforcée avec un poste à mi-temps sera créé et un contrat de professionnalisation sera renouvelé avec un nouvel étudiant.
  • Le budget fera l’objet d’une préparation minutieuse pour être le reflet de la stratégie fédérale. Il engage ceux qui participent à sa construction, lesquels seront responsables de la bonne exécution des prévisions.
  • L’exécution du budget sera contrôlée quotidiennement et un point mensuel sera communiqué aux membres du CD.
  • La commission financière sera garante de la bonne exécution des décisions du CD en matière de suivi budgétaire.
  • Un groupe d’experts sera constitué avec pour mission de contrôler que les bons outils sont en place et correctement utilisés. Ils conseilleront le Président sur la politique financière et le suivi des banques. Ils pourront interpeler le CD en cas de dysfonctionnements.
Booster la prise de licences
  • Développer une véritable offre de services en contrepartie de la licence (offres partenaires).
  • Mettre en place une centrale d’achat pour les clubs pour bénéficier de tarifs préférentiels grâce à des achats groupés.
Se différencier et se faire remarquer
  • Monétisation de la communauté du hockey en l’intégrant dans une offre auprès de partenaires
  • Construction d’une offre partenaire différenciée pour augmenter les recettes, par exemple : Partenaire Équipe de France, Partenaire Ligue, etc.
  • Développer le mécénat sous toutes ses formes en s’appuyant sur un vrai réseau des + de 35 ans
  • Définition d’une stratégie de « hockey en entreprise » au sein de clubs et régions.
  • Engagement dès 2021 à reverser 5% de l’ensemble des recettes de sponsoring aux ligues et comités.
  • Mise en place d’un réseau régional d’agents commerciaux pour faciliter la recherche de partenaires au plus proches des territoires.
  • Augmentation des ressources propres en constituant une offre attrayante pour un « Club des partenaires ».
NOTA

Les comptes de la FFH sont préoccupants et au cours de la saison 2019/2020, un problème de trésorerie a menacé la continuité de la fédération. Observation relevée par les commissaires aux comptes dans la note établie à l’occasion de la publication des comptes 2019. La COVID et la crise sanitaire qui a fortement impacté le monde du hockey et ainsi les ressources propres de la FFH, (baisse des effectifs à la fin de la saison 2019/2020) et une non prise des licences salle (saison 2020/2021). Dans le même temps la pandémie a permis de réaliser des économies, liées à l’arrêt d’un certain nombre d’actions et à la mise en activité partielle des salariés du siège. Un contrôle plus strict des dépenses et un travail méticuleux auprès des partenaires commerciaux pour recouvrer des engagements financiers non tenus lors de la World League (Le Touquet) permet d’espérer un bilan moins dégradé qu’attendu. Néanmoins, le budget de la Fédération Française de Hockey reste fragile et insuffisant, en l’état pour atteindre les objectifs sportifs attendus en 2024. 

Nous utilisons des cookies....